Comment identifier un courriel dangereux ?

Avec des milliards de courriels envoyés chaque jour, les logiciels malveillants et les virus ont d’énormes possibilités de trouver leur chemin dans votre boîte de réception.
Bien que le pourcentage de courriels contenant des pièces jointes dangereuses soit relativement faible (2,3 %), n’oubliez pas que cela se traduit par des millions de courriels. La meilleure défense contre les contenus malveillants livrés dans votre boîte de réception est de savoir comment repérer rapidement une menace. Pour vous aider à vous protéger contre les pièces jointes nuisibles, les arnaques par hameçonnage, et plus encore, gardez ces conseils à l’esprit pour identifier un courriel dangereux.

Certaines menaces par courriel sont plus difficiles à repérer que d’autres, et les pirates informatiques ne font que devenir plus sophistiqués dans leurs attaques.
En général, vous pouvez présumer qu’un courriel est dangereux si vous remarquez l’un des signes courants suivants.

Informations étranges sur l’expéditeur

L’un des premiers endroits que vous devriez vérifier lorsque vous examinez un courriel suspect est l’adresse de l’expéditeur.
Bien sûr, tous les messages envoyés par des inconnus ou des listes auxquelles vous n’êtes jamais abonné sont inquiétants, mais méfiez-vous aussi des adresses d’apparence plus « normale ».
Dans un effort pour vous faire ouvrir un courriel, les pirates informatiques se font souvent passer pour des entreprises réputées comme les banques et les magasins.
Vérifiez l’adresse pour vous assurer qu’il n’y a pas de caractères étranges comme des virgules et des points inutiles, des fautes d’orthographe ou des numéros ajoutés qui se cachent discrètement dans l’adresse e-mail de l’expéditeur.

Renseignements personnels

L’hameçonnage est l’une des escroqueries les plus courantes par courriel. Un courriel d’hameçonnage vous demandera de fournir des renseignements personnels tels que des numéros de carte de crédit, des mots de passe ou des renseignements sur votre compte.
Pour vous convaincre davantage de donner vos données les plus privées, ces courriels reposent généralement sur la création d’un faux sentiment d’urgence, d’informations qui semblent trop belles pour être vraies, et d’autres tactiques pour accéder à vos informations.
Pour éviter d’être victime d’hameçonnage par courriel, ne donnez jamais vos renseignements personnels par courriel à moins d’être certain que le courriel est légitime.

Pièces jointes nuisibles

En plus d’un contenu douteux, la majorité des courriels dangereux contiennent une pièce jointe. En fait, des études récentes ont révélé que 85 % des courriels malveillants contenaient un fichier joint sous forme de fichiers.DOC,.XLS,.PDF,.ZIP ou.7Z . Bien que toutes les pièces jointes ne soient pas toutes nuisibles, vous devriez être extrêmement prudent si vous ne vous attendiez pas à recevoir une pièce jointe par courriel. Les fichiers compromis peuvent contenir des virus et autres logiciels malveillants conçus pour attaquer votre ordinateur une fois téléchargés et ouverts.
Liens suspects

Tout comme les pièces jointes, les courriels contenant des liens que vous ne reconnaissez pas ou que vous ne vous attendiez pas à recevoir sont un autre signe révélateur que vous pouvez utiliser pour identifier un courriel dangereux. La plupart des liens dangereux seront soit incomplets, vers un site dont vous n’avez jamais entendu parler, soit même composés de lettres et de chiffres mélangés. Avant de cliquer sur un lien, passez votre souris sur le lien pour prévisualiser l’URL en toute sécurité.

Que faire des courriels dangereux ?

Une fois que vous avez identifié une menace possible dans votre boîte de réception, assurez-vous de prendre les mesures appropriées pour éviter d’en être victime. Supprimez toujours le courriel de votre boîte de réception et pensez à marquer l’expéditeur comme spam. La plupart des services de messagerie sont équipés d’avertisseurs anti-spam, mais vous pouvez également aller plus loin en téléchargeant une protection antispam ou anti-virus supplémentaire sur votre ordinateur.